Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VERS UNE NOUVELLE FORME D'ANTISEMITISME?

Publié le 7 Mars 2014

Une vive polémique a éclaté suite à la diffusion d’un tract à la sortie d’une réunion organisée par l'UMP à Fontenay-le-Fleury dans les Yvelines jeudi 13 février dans le cadre des élections municipales. Ce « tract antisémite ciblant Vincent Peillon », comme le titre Métronews1, aurait été distribué par Marc Hazaers ; l’article insiste par ailleurs sur le fait qu’il n’est plus membre de L’UMP et que sa femme, Denise Hazaers, présente sur une liste pour les municipales, a annoncé sa démission suite à ce scandale.

Mais qu’en est-il de la teneur du tract ? Bien que celui-ci ne soit plus accessible, les journaux qui ont couvert l’affaire permettent de se faire une idée dans la mesure où Le parisien2 ainsi que Metronews ont reproduit le passage incriminé : "Savez-vous qui est Vincent Peillon (…) Pour lui la religion catholique doit disparaître. Il déclare que l'on ne pourra jamais construire un pays de liberté avec le catholicisme, ni avec le protestantisme, que l'on ne sait pas "acclimater". A quoi Marc Hazaers ajoute : "Nous pensons, en revanche, qu'il a su acclimater l'Islam en France puisqu'il n'en parle pas, notamment grâce à la construction de près de 3.000 mosquées".

Notons tout d’abord que la restitution des propos de Vincent Peillon est fidèle au mot près : Fait aisément vérifiable (en images qui plus est)3. Quant au tract ensuite, comment ne pas s’étonner qu’on le qualifie d’antisémite alors que ni le judaïsme, ni les juifs n’y sont mis en cause. Pire, ce sont bien les seuls à y être épargnés puisque le catholicisme et le protestantisme sont attaqués de façon virulente par Peillon que Marc Hazaers complète au moyen d’une diatribe sur l’islam.

Il est inquiétant que des journalistes fassent preuve de tant de légèreté dans le traitement de l’information. Il est grave que des politiques, à l’image de la présidente UMP des Yvelines, Valérie Pécresse accrédite le caractère antisémite de ce tract. Il est impardonnable qu’aucune voix de journaliste ou politique ne se soit élevée pour condamner de façon opportune les propos outrageux envers les communautés (catholiques, protestantes, musulmanes) attaquées tant par Peillon que par Marc Hazaers.

Finissons par deux étonnements. Pourquoi n’est-ce pas d’islamophobie que l’on accuse Marc Hazaers ? A quoi peut bien correspondre cette accusation d’antisémitisme qu’on lui substitue ? Il paraît clair que l’antisémitisme réside dans le fait de dénoncer la condamnation du catholicisme par Peillon, de défendre nos traditions contre la destruction de la religion majoritaire en France, destruction que Peillon diligente depuis son ministère. Le message est donc : « Vous n’avez plus le droit de défendre le catholicisme sauf à risquer d’être qualifié d’antisémite. »

Fiction : Imaginez quelles seraient les conséquences si un ministre d’état s’en prenait à la religion majoritaire de la façon avec laquelle l’a fait Peillon dans un autre Etat. Imaginez ensuite que le peuple n’ait pas le droit de critiquer ses propos ! Bienvenue en Corée du Nord…

1 Titre d’un article de Métronews. http://www.metronews.fr/paris/yvelines-fontenay-le-fleury-un-tract-antisemite-ciblant-vincent-peillon-fait-polemique/mnbv!QGXSMzawSm/

2 Article du Parisien : https://twitter.com/JMFourgous/status/437156777705361408

3 http://www.youtube.com/watch?v=RjN3XCjZYNQ

Commenter cet article